j’ai écrit une chanson pour macgyver

enora boëlle
— le joli collectif

adolescence : grandeur et déca-danse
à partir de 12 ans / durée : 1h 

+ Présentation de saison !

V.5 À ST DOMINEUC
S.6 À HÉDÉ COMPLET

« Et nos rêves, tu t’en souviens de nos rêves ? Quand on était dans les hangars et qu’on sentait monter la fièvre… » Suprême NTM, 1993

Chaque adolescent se construit avec les références de son époque. Quand on a 15 ans en 1995, on développe un amour inconditionnel pour MacGyver (le héros multi-fonction au couteau suisse multi-lames de la télévision des années 1980-1990) et on ne rate sous aucun prétexte le concert d’NTM !

Ces souvenirs marquants, Enora Boëlle se les remémore en retraçant dix ans de son adolescence, avec ses angoisses, ses rêves et ses désillusions.

Avec un peu de tendresse et beaucoup d’autodérision, Enora Boëlle amène sur scène ce monde intérieur et le confronte à la réalité. Seule en scène, dans un espace nu, elle active les souvenirs, corps et parole mêlés pour comprendre quelles traces de notre adolescence subsistent dans notre corps d’adulte.

 

Informations pratiques

Médias

Générique

Concept, écriture, jeu et mise en scène : Enora Boëlle
Aide à l’écriture : Robin Lescouët
C
réation lumière : Anthony Merlaud
Régie : Nina Ollivro
Diffusion : Elisabeth Bouëtard

Production : Le joli collectif
Coproduction : Coopérative de production mutualisée ANCRE
Avec le soutien de : Festival Marmaille, Lillico – Rennes / PAD, Cie Nathalie Béasse – Angers / Le Garage, Musée de la danse – Rennes

Bio

Enora Boëlle née en 1980 en Bretagne est diplômée d’un Master Mise en scène et Dramaturgie à Nanterre-Paris X.  Metteure en scène, comédienne et fondatrice du joli collectif, elle a travaillé depuis une quinzaine d’années sur de nombreux textes contemporains.

Depuis 2010 elle co-dirige le Théâtre de Poche à Hédé-Bazouges – Scène de territoire pour le théâtre / Bretagne romantique et Val d’Ille-Aubigné. En 2014 elle met en scène Moi, canard, une adaptation du conte Le vilain petit canard par Ramona Badescu suite à une commande d’écriture.

Ces derniers temps sont particulièrement marqués par un jeu seule en scène où elle amincit la théâtralité au profit d’une expérience partagée et vécue avec le spectateur. Pour aborder ce travail elle participe à plusieurs stages de danse pour comédiens et danseurs (César Vayssié, Etienne Bideau-Rey & Anne Mousselet – Cie Gisèle Vienne, etc.)

La saison 18-19 sera marquée par la tournée en France des deux spectacles Moi, canard et J’ai écrit une chanson pour Mac Gyver  pour une soixantaine de dates et par une résidence en milieu scolaire à Tinténiac (35) avec un nouveau projet.