Tout semblait immobile

Nathalie Béasse

Déplacement du conte
Tout public dès 11 ans

COMPLET LE VENDREDI 31/03


Tout commence comme une conférence sur le conte. Ils sont trois sur scène, trois conférenciers.
Ils nous racontent, ils nous expliquent, ils s’emmêlent un peu aussi, puis tout glisse vers la forêt.

Une histoire d’adultes un peu perdus où le décor s’écroule, ouvre la porte de l’imaginaire et conduit petit à petit l’assistance dans un autre espace, celui du conte où le symbolique, l’onirisme, la mythologie et le rapport à l’enfance résonnent. C’est une histoire d’abandons, de forêts, d’ogres, celle d’Hansel et Gretel et autres petits Poucet qui pensaient aller tout droit et cherchent maintenant des chemins pour s’échapper…
Mais peut être est-il déjà trop tard ?

Parfois hilarant, parfois déchirant, le trio porte cet étrange voyage avec subtilité et poésie.

Déjantée et burlesque, Nathalie Béasse s’amuse avec les arcanes du conte et nous invite à passer “de l’autre côté du miroir ”.

 

Avec le soutien de l’ONDA / Office national de diffusion artistique

Informations pratiques



Générique

Mise en scène et scénographie Nathalie Béasse / Avec Sabrina Delarue, Étienne Fague, Erik Gerken / Lumières Natalie Gallard / Musique Camille Trophème

Production association le sens / Coproduction Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire / Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée pour la danse, Tremblay-en-France / Le Quai – CDN, Angers.
Avec le soutien en résidence LeManège, scène nationale, Maubeuge / Le Quai – CDN, Angers / Centre national de la danse contemporaine, Angers
Pour cette production la compagnie a reçu le soutien de l’ADAMI, de la Ville d’Angers, du Département de la Seine-Saint-Denis. La compagnie a été en résidence au Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France, dans le cadre de Territoire(s) de la Danse 2013.
La compagnie Nathalie Béasse est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication DRAC Pays de la Loire, l’Etat – préfet de la région Pays de la Loire, par le Conseil régional Pays de la Loire et reçoit le soutien de la Ville d’Angers.

Photo © Marine Oger

Bio

NATHALIE BÉASSE

Formée en arts visuels aux Beaux-Arts puis au CNR Art Dramatique d’Angers, Nathalie Béasse suit un parcours où se croisent différentes formes artistiques ; de 1995 à 2000, elle participe au collectif ZUR (Zone Utopiquement Reconstituée) qui regroupe des plasticiens, scénographes et performers. Elle s’oriente vers une recherche plus autonome et personnelle, et crée sa propre compagnie en mars 1999. Une première phase de création interroge la relation du corps à l’objet, à la narration, à la frontière du théâtre et de la danse : Trop-plein en 1999 (prix jury professionnel et prix du jury étudiant au Festival International de Théâtre des Amandiers de Nanterre en juin 2000), Last Cowboys en 2001, Landscape en 2004. Elle crée Happy Child en 2008, Wonderful World en 2011, tout semblait immobile en 2013 et ROSES en 2014, spectacles toujours en diffusion. De septembre à décembre 2016, Gwenaël Morin a proposé à Nathalie Béasse une carte blanche dans son théâtre permanent – Théâtre du point du jour à Lyon. Parallèlement à cette écriture de plateau, elle développe depuis 2005 une série de performances In Situ conçues pour un environnement urbain ou un paysage. Elle réunit sur de courtes durées des comédiens, danseurs ou musiciens et crée des narrations visuelles : doorstep, goodnight, sunny, so sunny, météorites. Elle a également mené des ateliers avec des adolescents psychotiques et est intervenue auprès des détenus de la maison d’arrêt d’Angers. En 2011 elle s’associe avec le collectif blast (plasticiens) pour mutualiser un lieu de résidence à Angers, «la cabine» dont la vocation est d’accueillir des artistes issus des arts plastiques, des arts vivants ou de la musique. Depuis plusieurs années, Nathalie Béasse monte ses créations avec une équipe fidèle de comédiens, danseurs, musiciens, techniciens.

http://www.cienathaliebeasse.net/