apparitions schizophoniques

soirée détendue#2

tout public dès 14 ans / durée : 1h20

Dans Apparitions Schizophoniques, Peeters nous propose une conférence-performance mêlant des recherches scientifiques et son goût pour l’au-delà. Revisitant les fantasmes et les mystères qui entourent l’invention du phonographe, il mène une expédition à travers les souterrains qui relient la science et la magie, la technologie et l’horreur – et qui unissent la voix désincarnée à la vie après la mort, au spiritisme et à l’immortalité. S’il parvient à terminer sa formation de médium à temps, il est possible que Peeters soit assisté sur scène d’un personnage historique.
Attention ! – des connexions imprévues pourront surgir entre plusieurs de ces données et personnages.

+ S’il y a un instrument de musique qui fait écho à la magie et aux fantômes, c’est bien le thérémine. Peu savent en jouer. Grégoire Blanc, joueur rare et exceptionnel, devrait nous apparaitre au cours de la soirée.


Informations pratiques



Générique

Créé et interprété par Diederik Peeters en étroite collaboration avec :
Anna Czapski (conseils irrationnels)
Henri-Emmanuel Doublier & Ivan Fatjo (cascades techniques)
Lieven Dousselaere (cascades sonores)
Marion Le Guerroué & Thomas Riou (relations au réel)
Laura Deschepper & Kevin Deffrennes (magie administrative).
Remerciements à Agnès Quackels, Marine Prunier et Marine Thevenet.
Partenaires du projet Apparitions dont fait partie la conférence :
Production associée SPIN & L’Amicale
Soutenu par la Communauté Flamande (BE) et la ville de Rennes (FR)
Coproducteurs : Centre Pompidou (Paris/FR), Kunstencentrum BUDA (Courtrai/BE), Kunstencentrum NONA (Malines/BE), Schauspiel Leipzig (Leipzig/DE), le Vivat (Armentières/FR), le Vooruit (Gant/BE).
Soutiens pendant la création : La Bellone (Bruxelles/BE), De Brakke Grond (Amsterdam/NL), La Chartreuse (Villeneuve lez Avignon/FR), Far West (Penmarch/FR), Fructose (Dunkerque/FR), Impakt festival (Utrecht/L), Netwerk (Alost/BE), Playground festival (Louvain/BE), Superamas (Amiens/FR), Théâtre de Poche/Salle Ropartz (Hédé/Rennes/FR)

Bio

Diederik Peeters a plusieurs fois été aperçu dans le travail d’autres artistes, habilement dissimulé en acteur ou en performer, ou même en conseiller. Il privilégie néanmoins le brassage de ses propres décoctions artistiques, en collaboration parfois avec quelques complices soigneusement choisis. Artiste visuel diplômé, c’est avant tout dans le labyrinthe des arts de la scène qu’il s’est égaré. Il y a commis plusieurs spectacles et performances, mais a également été surpris à écrire des textes, à créer des installations, à tourner des vidéos… Victime consentante d’une inclinaison aussi naturelle que pathologique pour la confusion, Peeters entasse avec obstination dans son travail, les matériaux les plus absurdes et les contradictions les plus improbables.
On compte au nombre de ses propres réalisations : Chuck Norris doesn’t sleep, he waits… (2007, avec Danai Anesiadou & Hans Bryssinck), Thriller (2009), Zanahoria (2010, avec Hans Bryssinck), Red Herring (2011), Hulk (2013) et La Chasse (2015, avec Julien Fournet & Robin Mignot). Ces spectacles sont montrés dans des théâtres en Belgique, Pays-Bas, France, Allemagne, Royaume-Uni, Autriche, Suisse, Slovénie, République Czech, Norvège et Islande. Aux côtés de Kate McIntosh et de Hans Bryssinck, il est membre fondateur de SPIN, une plateforme de soutien et d’environnement discursif, initiée par des artistes et basée à Bruxelles.
Pour + d’infos au sujet de Diederik Peeters : https://www.spinspin.be/artists/diederik-peeters/