WOW ! + DE LA MORUE

frédéric ferrer / vertical détour

2 conférences-spectacles sur les voyages dans l’espace et l’écologie / À partir de 12 ans / Durée : 1h

Frédéric Ferrer, géographe de formation, comédien et metteur en scène, crée au sein de son Atlas de l’anthropocène, des cartographies sous forme de petites conférences-spectacles drôles, sérieuses, absurdes, précises et déroutantes sur les dérèglements du monde. Après les cartographies À la recherche des canards perdus et Les vikings et les satellites, présentées à BONUS#4, rejoignez la base et lancez-vous, avec nous, dans de nouvelles explorations.

Atlas :
– Géant grec, Titan. Atlas doit porter la voûte céleste sur ses épaules (c’est la punition que Zeus lui inflige pour le punir d’avoir participé à la guerre des géants contre les dieux).
– Système montagneux de l’Afrique du Nord
– Première vertèbre cervicale qui supporte la tête
– Recueil de cartes géographiques ou astronomiques

Anthropocène :
Désigne une nouvelle ère géologique, l’ère de l’homme, qui aurait débuté au XVIIIème siècle, et qui se caractérise par le fait que l’homme serait devenu le principal agent d’évolution du globe terrestre. Avec l’anthropocène, on peut dire que l’histoire de l’homme rencontre l’histoire de la Terre, et ça, ça produit pas mal de choses nouvelles, que j’aime bien cartographier.

Frédéric Ferrer

ATLAS DE L’ANTHROPOCÈNE
Cartographie 5 : WOW ! / Conférence sur nos possibilités de vivre ailleurs.

ME.24 + J.25 janvier / 20:30

Wow ! C’est ce que Jerry Ehmann, astrophysicien au radiotéléscope de l’université de l’Etat de l’Ohio a écrit le 15 août 1977 sur le relevé papier d’un signal radio interstellaire anormal dont on ne connait à ce jour ni l’origine, ni sa nature ni sa signification… Ce que l’on sait, c’est qu’il est extraterrestre.

Les temps de l’espèce humaine sur Terre sont comptés. Anthropocène épuisant le globe, changement climatique irréversible, menace inévitable d’astéroïdes provoquant une nouvelle extinction massive de la biodiversité, collision intergalactique, inversion du champ magnétique ou évolution du soleil, la terre ne sera un jour plus vivable. L’humanité devra donc partir. Pour aller où ? Y a-t-il une vie possible ailleurs ? Les premiers signes extraterrestres reçus et la découverte récente de plusieurs exoplanètes en zone d’habitabilité nourrissent tous les espoirs. Il y a peut-être une chance pour qu’on s’en sorte !

ATLAS DE L’ANTHROPOCÈNE
Cartographie 6 : DE LA MORUE / …et des questions vraiment très intéressantes qu’elle pose pour la compréhension de tout un tas de choses du monde d’aujourd’hui.

V.26 + S.27 janvier / 20:30

« La morue, quand elle part, tu ne sais pas quand elle revient »
Pêcheur Miquelonnais

En résidence à Terre-Neuve et sur l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon, où Frédéric Ferrer souhaitait enquêter sur le tracé de frontières maritimes totalement absurdes (« la french baguette » comme disent les canadiens), il découvre la morue.
On connaît l’histoire. La morue a façonné pendant plus de 5 siècles les paysages et la vie des êtres humains ici, alimenté un commerce triangulaire puissant, lancé l’économie-monde, fondé le libéralisme, permis l’indépendance et la montée en puissance des Etats-Unis et nourri les esprits et les ventres de millions d’êtres humains sur tous les continents.
Mais la morue était trop belle… et fut victime de son succès. Ce poisson, emblématique de la folie destructrice de l’espèce humaine, est parti. La morue n’est plus là. Et maintenant les humains l’attendent… et désespèrent de son retour depuis 25 ans !

Informations pratiques



Générique

De et avec Frédéric Ferrer

WOW !
Production Vertical Détour.
Une commande de l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire Arts-Sciences du Centre National d’Etudes Spatiales. Cette cartographie a fait l’objet d’une présentation d’étape préparatoire à Sidération 2014, Festival des imaginaires spatiaux.
Avec l’aide en coproduction du Gallia Théâtre Cinéma – Scène conventionnée de Saintes (17). Résidence de création à l’A4, Saint-Jean d’Angély (17). Remerciements pour leurs précieux renseignements lors de la préparation de cette cartographie à : Gérard Azoulay, (astrophysicien, directeur du laboratoire Arts-Sciences du Centre National d’Etudes Spatiales), Michel Viso (exobiologiste, Centre National d’Etudes Spatiales), Francis Baros (Laboratoire Arts-Sciences du Centre National d’Etudes Spatiales),Franck Montmessin (Directeur de recherche au CNRS / Latmos),Francis Rocard (Astrophysicien au Cnes),Alain Souchier (président de l’association Planète Mars et ancien ingénieur en propulsion moteurs-fusées à la Snecma).

DE LA MORUE
Production Vertical Détour, Théâtre des Ilets – CDN de Montluçon
Partenaires : Théâtre du Rond-Point, Institut français, Le Vaisseau – lieu de création du centre de réadaptation de Coubert. Relevés de terrain et écritures à Saint-Pierre et Miquelon en avril 2014 et à Montluçon en septembre 2016.