Rendez-vous dans les bois…

avec l’équipe de
AVEUGLES, ou comment se donner du courage pour agir ensemble

Vincent Collet – le joli collectif


à partir de 14 ans / durée : 1h

Pour la première rencontre de cette saison, nous vous donnons rendez-vous dans un lieu inhabituel pour tenter une expérience insolite avec nous.

De façon exceptionnelle et uniquement pour vous, l’équipe du projet AVEUGLES ou comment se donner du courage pour agir ensemble a imaginé une adaptation de la pièce dans la forêt, de nuit.

Soyez donc les bienvenu·e·s à vivre une expérience unique, collective et peut-être un brin inquiétante…

Cela devrait nous rappeler quelque peu les Aveugles de Maeterlinck, n’est-ce pas ?

Rendez vous à l’église de Saint-Brieuc-des-Iffs à 19h30, avec votre lampe torche…

À expérience unique, situations particulières ! Quelques infos à savoir :
– l’accès à l’espace de la représentation n’est accessible qu’aux personnes en bonne condition physique
– vos chaussures + vêtements doivent être chauds et imperméables, adéquats à la météo du jour
– vous devrez vous munir d’une lampe de poche ou d’un téléphone avec l’option « lampe de poche ».

 

Informations pratiques



Générique

Concept et mise en scène : Vincent Collet
Écriture et jeu : Marie-Lis Cabrières, Fanny Fezans, Vincent Voisin, Vincent Collet
Collaboration artistique : Pierre Déaux
Régie : Ewen Toulliou
Production / diffusion : Marion Le Guerroué
Crédit photo : Julie Hascoët

Production :
Théâtre de Poche, scène de territoire pour le théâtre – Bretagne romantique et Val d’Ille-Aubigné, Au bout du plongeoir – Rennes, Les Fabriques – Nantes, Salle Guy Ropartz – Rennes.
Avec le soutien de La Paillette, Maison des Jeunes et de la Culture – Rennes, L’Aire Libre – CPPC, l’aide à la production mutualisée de Rennes Métropole.

Bio

Vincent Collet est metteur en scène, comédien et fondateur du joli collectif. Depuis 2010, il co-dirige le Théâtre de Poche avec Damien Krempf et Robin Lescouët.

Il travaille actuellement avec Marie-Lis Cabrières, Fanny Fezans et Vincent Voisin à la création du triptyque Pouvoir / Ou pas.

« Comment le pouvoir s’exerce-t-il ? De quelle liturgie la force a-t-elle besoin pour s’exercer ? Quelle est la dimension organique du pouvoir, où se situe-t-il dans les corps ? L’exercice du pouvoir est fait d’injonctions contradictoires, d’une perpétuelle recherche d’équilibre, souvent introuvable. » – Vincent Collet

Aveugles constitue le premier volet de ce triptyque. Il questionne le pouvoir en tant que sentiment de capacité, de possibilité d’organisation au sein d’un groupe social réduit (association, conseil municipal, famille).
Le pouvoir est fréquemment analysé sous une forme ternaire : exécutif / législatif / judiciaire (comme le théorise Montesquieu) ou bien : pouvoirs reliés au passé (le sage) / au présent (le chef) / au futur (le barde, le chaman) (division établie par des sociétés traditionnelles) ou encore : imposer une décision / éviter certains sujets / influencer idéologiquement (d’après le sociologue politique Steven Lukes). C’est ainsi que Vincent Collet décide d’entamer une étude du pouvoir, plus sensible, moins rationnelle mais éclairante, au travers de trois fables :
Aveugles – centré autour du groupe, de l’immobilisme et de la délibération.
Antigone – questionnant le corps du pouvoir dans l’urgence de l’action.
Projet Justice – autour du droit, de la jurisprudence et des normes à venir.

Les quatre mêmes interprètes seront distribués dans ces trois volets. La logique d’appropriation d’un sujet par l’expérience réelle et d’une écriture qui se tisse entre la discussion au plateau autour de cette expérience et l’émergence d’une situation fictionnelle sera la même.