vue

soirée détendue #5

tout public dès 7 ans
durée : 50′

À l’origine intitulé Vu, ce spectacle est créé en 2012 par Étienne Manceau et interprété jusqu’alors par lui-même. Il sera joué pour la première fois par une nouvelle interprète : Amélie Venisse.

À la croisée du théâtre d’objets, du cirque miniature et du clown involontaire, ce solo pour manipulatrice d’objets usuels met en scène une protagoniste méticuleuse, délicate, un brun acariâtre et ordonnée à outrance.

À l’opposé de l’hyperactive, elle s’occupe, certes à des choses parfois dérisoires et anodines, mais toujours indispensables à son sens et ceci de façon on ne peut plus consciencieuse et sincère. Elle est là, calme, très calme, très très calme, mais l’histoire dérape…

Ce spectacle muet parle des petites obsessions de tous les jours, ces petites obsessions qui parfois deviennent maladives et qui, par excès de minutie, finissent par faire « péter la cocotte ».

 


Informations pratiques



Générique

De : Étienne Manceau, Sylvain Cousin et Amélie Venisse
Avec : Amélie Venisse

Coproduction et accueil en résidence :
Pronomade(s) en Haute Garonne, Centre National des Arts de la Rue (31), Le Samovar, Bagnolet (93), Quelques p’Arts… Scènes Rhône-Alpes, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public (07).

Accueil en résidence et soutien :
CIRCa, Pôle National des Arts du cirque, Auch (32), La Petite Pierre, Jegun (32), l’Espace Catastrophe, Centre International de Création des Arts du Cirque, Bruxelles – La Grainerie, Balma (31).

Soutiens :
Le Lido, Centre Municipal des Arts du Cirque de Toulouse (31) – l’Eté de Vaour (81).

Bio

Etienne Manceau,

« Après une scolarité sans histoire, un bac S et 2 DUT en poche, je finis par rendre mon tablier d’écolier modèle et j’opte pour une voie plus spectaculaire. J’intègre en septembre 2001, la formation professionnelle à l’école de Cirque du Lido de Toulouse, spécialité jonglerie. S’en suivent deux très belles et riches années. Individuellement, j’explore et je me construis. Collectivement, avec la rencontre de mes amis et collègues de la Cie Sacékripa.
L’art du détail, les rythmes propres à chacun, la qualité d’une singularité, l’épaisseur des matières, la densité dans la simplicité, les écorchures et les failles sont au cœur de mon travail et de mes explorations manipulatoires. Je m’emploie à cultiver, développer et enrichir ces principes en tant que chercheur et acteur au plateau, mais aussi en tant qu’œil extérieur, auprès des compagnies qui me sollicitent (Cie H.M.G / Collectif AÏE AÏE AÏE/ Les Hommes Sensibles / Fabrizzio Roselli / Cie Nanoua) et également auprès des élèves en jonglerie de la formation professionnelle du Lido. »

Amélie Venisse

Amélie sort diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles en juin 2005 en tant que trapéziste. Très vite, elle intègre le clown dans son travail. En 2006, elle remporte le prix Annie Fratellini au Festival Mondial du Cirque de Demain avec son personnage «Mademoiselle Cerise».
Également primée au festival Solycirco en 2009, Amélie se produit sur de nombreuses scènes et cabarets en France et à l’étranger (GOP, Wintergarten, la TOHU…) C’est au tour de la magie d’entrer dans son processus de création et elle tourne à l’international depuis 2016 un numéro de quick-change. Passionnée par cette nouvelle discipline, elle suit la formation de Magie Nouvelle au CNAC à Châlon-en-Champagne sous la direction de Raphaël Navarro et Valentine Losseau depuis 2018. Elle fonde la Compagnie Juste avant l’oubli avec Quentin Marotine en 2020.
Parallèlement à sa carrière de circassienne, Amélie est auteur-compositeur et interprète en chant et accordéon pour le duo «Les Folles de Léon ». Elle s’occupe également de la programmation du festival Détours en Tournugeois (cirque, arts de la rue, concerts…) en Saône-et-Loire avec Quentin Marotine depuis plusieurs années.

Sylvain Cousin, œil extérieur

Sylvain Cousin suit la formation de comédien de cirque au Lido Centre des Arts du Cirque de Toulouse en 1996 puis monte la compagnie Des Pas en Rond et le spectacle « Ici bas ! » en 1999. Il co-fonde Latitude Cie pour Terremoto de Circo en 2001 et Cymbalum Mundi en 2003. Il créé ensuite le Tennis, numéro de jonglage déjanté, primé en 2003 au festival Mondial du Cirque de Demain.
Metteur en scène pour des Cies de cirque (Cie du Vide, Les Fautifs, La JuneCie, etc…), il est également formateur au Lido.
Sa recherche s’oriente autour de l’objet-matière et du mouvement principalement au sein des Collectifs « Café Klash » et « G.Bistaki » (spectacles Cooperatzia et Baïna Trampa Fritz Fallen).