carrière

elsa le calvez-amsallem
— atelier des possibles

théâtre-paysage
à partir de 12 ans / durée : 1h30
carrière au Rocher Abraham à Saint-Pierre-de-Plesguen

En faisant d’une carrière d’extraction de pierre un monde à part entière, cinq interprètes guident progressivement les spectateurs dans ses profondeurs, strate après strate, pour une immersion totale.

Qu’elle soit en activité ou délaissée, la carrière fascine. Lorsque l’on s’y rend, elle surgit et se déploie alors comme monde. Un monde façonné par l’homme : ici, il a joué au Titan, il a creusé des montagnes, il a ouvert des gouffres. Il a mis à jour ce chaos où semblent s’affronter les forces primordiales de la création.

Le spectateur est invité à déambuler au coeur de ce lieu où l’origine du monde se raconte, où le rapport physique de l’homme face au paysage se montre, où l’on interroge son rapport au temps. On découvre les recoins, les interstices, les creux, les hauteurs, les reliefs, on écoute les bruits d’hier et d’aujourd’hui. Le temps d’un parcours spectacle, le corps entier est sollicité. Une expérience physique et sensorielle.

 

dans le cadre des Journées européennes du patrimoine

Informations pratiques



Générique

Mise en scène : Elsa Le Calvez-Amsallem
Écriture : Ronan Mancec
Créateur sonore : David Ségalen
Assistante à la mise en scène : Valentine Ponçon
Comédiens : Gaël Le Guillou-Castel, Guillaume Le Pape, Karine Piveteau, Maria Savary, Marie Thomas
Production : Sophie Fleischl et Florence Rochery

Coproduction Les Tombées de la nuit
Avec le dispositif d’insertion de l’ESAD du TNB
Résidence mission du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, Communauté de communes Bretagne romantique et Val d’Ille-Aubigné
Résidence mutualisée de Rennes Métropole
Aide à la création de la Ville de Rennes, de la Région Bretagne
Avec l’accueil en résidence d’Au bout du plongeoir, de la commune du Verger et du Groupe scolaire St Exupéry

Bio

Elsa Le Calvez-Amsallem
Metteure en scène

Après un BTS en Design d’espace à l’ESAA Duperré en 2006, Elsa Le Calvez-Amsallem a intégré l’EESAB-site de Rennes, en parallèle elle suit une formation au Conservatoire régional d’art dramatique de Rennes. Elle poursuit ses études à l’École des Arts Décoratifs de Paris en scénographie en 2008. Son mémoire intitulé F(r)iction urbaines traite de compagnies et collectifs qui travaillent dans l’espace public. Elle continuera ce travail de recherche en s’inscrivant en Master 2 Études théâtrales à Rennes, elle a soutenu son deuxième mémoire en 2012.

Elle monte par ailleurs une compagnie de théâtre de rue, les Dits de la nuit. Pour réaliser son projet de fin d’étude, Vous êtes ici ?, Elsa s’associe à deux étudiants en scénographie et graphisme. Le groupe s’implante sur la place principale de Malakoff (92). Le lieu fait l’objet d’une réhabilitation, c’est pour eux une brèche ouverte pour repenser la ville. En 2005 , elle est décoratrice, au sein de l’atelier de décor du Théâtre des Amandiers pour la création Richard III de W. Shakespeare mis en scène Philippe Calvario. Elle assiste la scénographe Anabel Bicelli, sur la création Meurtre d’Hanock Levin mis en scène par Clément Poirée au Théâtre de la Tempête à la Cartoucherie. En 2006, elle est décoratrice pour la scénographe Patricia Rabourdin sur la création d’Arsenic et vielles dentelles. En 2007 elle est stagiaire auprès de la cie du Théâtre des opérations.

En 2008 elle participe à un stage de jeu et d’écriture avec David Bobée et Ronan Chénau. Elle est décoratrice au sein de l’atelier Proscenium pour l’exposition Jardin de cristal. En 2009, elle participe à une exposition collective, Qu’est ce que tu veux faire plus tard ?, au 104.

Depuis 2009, elle collabore à quatre créations du Théâtre de l’Arpenteur comme assistante ou décoratrice d’Hervé Lelardoux : Pique-nique dans la ville invisible, Voyages en ville invisible (représenté au TNB, Quartz, La Passerelle… ), Archéologie du présent, Parcours croisés (coproduction Tombées de la Nuit, Fourneau). En parallèle des créations et dans leur continuité, elle mène des ateliers auprès d’enfants notamment mal voyants. En 2011, elle scénographie l’exposition itinérante Accordéons et souvenirs de voyages pour le festival du Grand soufflet.

Depuis 2011, elle est scénographe de la Caravane compagnie, elle a notamment participé aux créations : C’est pas que le quartier mais il y a des histoires comme ça, Musées de famille, Hors sol, Quand est ce qu’on arrive? OUI! Variations autour d’une journée de noces. Elle a également été membre du collectif de plasticiens Vlan (expositions à l’EESAB-site de Rennes, MJC du Grand Cordel, Bon accueil..) de 2011 à 2014. En 2014 elle co-met en scène Terrain vague avec Anna Kobylarz au sein de l’Atelier des possibles (coproduction Tombées de la Nuit, TNB). Elle participe à un workshop d’investigation autour du langage sensoriel et des pratiques d’arts relationnels organisé par à l’Envers, intervenants : Julie Seiller, Jean-Marie Oriot, Benoit Gasnier.

En 2015, elle contribue à la Master class, Interroger le quotidien à la Paperie organisé par Eric Aubry et la compagnie Entre chien et loup. En 2016, dans le cadre des Petits bouquineurs, elle scénographie plusieurs expositions dans les bibliothèques de la ville de Rennes. En 2015 et 2016, elle intervient à la Fac de Rennes 2 en UEP scénographie et depuis la rentrée 2016 en option théâtre à Brequigny. En 2017,  elle met en scène Carrière (coproduction Tombées de la Nuit, TNB) au sein de l’Atelier des possibles et suit une formation à l’atelier 231 d’écriture et de jeu pour l’espace public avec le Petit Théâtre de Pan et Stéphane Jauberti.